50 000 $ pour les meilleurs journalistes en développement mondial

8 décembre 2016 - La Fondation Aga Khan Canada (la Fondation) et l’Association canadienne des journalistes (ACJ) sont ravies d’annoncer les deux lauréats du Programme de bourses de journalisme en développement international. Les journalistes Frédérick Lavoie et Jennifer Yang recevront chacun 25 000 $ pour créer un reportage sur des enjeux mondiaux cruciaux.

Jennifer Yang couvrira la maladie du Rhésus pour le Toronto Star. Cette affection tue chaque année environ 100 000 nouveau-nés dans le monde en développement et cause des lésions cérébrales parmi de nombreux survivants. Cette maladie est peu connue au Canada en raison des travaux d’une équipe de chercheurs canadiens qui ont contribué à son éradication dans les pays riches il y a plusieurs décennies.

« La maladie du Rhésus est le genre d’histoire qui peut être difficile à vendre à notre époque de contraction des budgets médiatiques. Le problème est complexe, les victimes sont loin, et couvrir l’histoire sur le terrain coûte cher, explique Jennifer. J’espère que mon projet mettra en lumière cet enjeu de santé publique important mais peu connu et attirera l’attention sur les inégalités grossières qui permettent aux maladies évitables de persister dans certains des endroits les plus pauvres de la planète. »

Jennifer travaillera en partenariat avec le Global Reporting Centre.

Pour sa part, Frédérick Lavoie explorera des enjeux de développement complexes au Bangladesh et leur lien avec un élément essentiel : l’eau. À travers le profil de Bangladais issus de différents horizons, son projet examinera les défis de la gestion de l’eau et les impacts de l’eau et de l’environnement sur la pauvreté. Son projet paraîtra dans Le Devoir.

« Les enjeux auxquels est confronté le Bangladesh aujourd’hui sont les mêmes qui risquent d’affecter le reste du monde au cours des prochaines décennies. D’où l’importance particulière de s’attarder au sort de ce pays », explique Frédérick.

Les boursiers ont été sélectionnés par un comité de sélection indépendant présidé par Nick Taylor-Vaisey, président de l’ACJ. Le jury comprenait Jane Armstrong, de la CBC; Anyck Béraud, de Radio-Canada; Pierre St-Arnaud, de La Presse canadienne; et Robert Steiner, de la Munk School of Global Affairs.

Les Bourses de journalisme en développement international sont le fruit d’un partenariat entre la Fondation et l’ACJ. Le programme est financé conjointement par la Fondation et Affaires mondiales Canada.

Pour plus de détails :

Soutien financier :

Affaires mondiales Canada

 

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi

Recherchez-vous des manières d’en apprendre plus ou de vous impliquer? Inscrivez-vous et restez à l’affût des dernières nouvelles et informations sur le travail de développement mondial de la Fondation.Inscrivez-vous