Une nouvelle adresse pour les soins de santé : cérémonie d’ouverture de l’hôpital de Bamiyan

Le 24 avril 2017 – Les portes du nouvel hôpital de Bamiyan se sont ouvertes! Il s’agit là d’une avancée majeure dans le renforcement du système de santé pour la population afghane vulnérable, surtout les femmes et les enfants.

 

L’accès aux soins médicaux dans les montagnes de l’Afghanistan peut être difficile. Ce nouvel établissement, à la portée d’une population de 450 000 Afghans, offre des soins de santé de tout premier ordre et est en voie de transformer le contexte médical de la région.

Le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) œuvre depuis 2003 à améliorer les soins de santé dans la province de Bamiyan, collaborant avec le gouvernement de l’Afghanistan pour diriger les activités de l’hôpital à son ancien site où, initialement, 15 des 35 lits se trouvaient sous des tentes.

Le personnel de l’hôpital y a amélioré sans cesse la qualité et la gamme des services offerts, grâce aux occasions de formation et aux améliorations de l’établissement soutenues par l’AKDN. Mais il était évident que le vieux bâtiment avait atteint la fin de sa vie utile.

« L’hôpital provincial de Bamiyan est devenu en quelque sorte victime de son propre succès : l’ancien bâtiment était devenu trop petit pour servir le nombre croissant de patients, et il était impossible de l’agrandir davantage », a déclaré la Princesse Zahra Aga Khan lors de l’inauguration officielle du nouvel hôpital cette semaine, aux côtés de Son Excellence Sarwar Danesh, deuxième vice-président de l’Afghanistan.

« Nous sommes très heureux d’être ici aujourd’hui pour l’ouverture officielle de ce nouvel hôpital de 141 lits, qui a été à la fois bien conçu et bien construit. Merci à la municipalité de Bamiyan pour le don du site », a-t-elle ajouté.

Ce nouveau complexe permet dorénavant à l’hôpital d’offrir des soins de santé de tout premier plan ainsi qu’une gamme étendue de services. L’AKDN va continuer de s’investir dans les activités de l’établissement, en vertu d’une entente de 35 ans avec le gouvernement de l’Afghanistan pour prendre en charge la santé des Afghans de la région. 

Le nouvel hôpital se spécialise en santé pour les femmes et les enfants. Près de 10 % des enfants afghans ne fêteront pas leur cinquième anniversaire, et le risque de décès d’une femme afghane de causes liées à la grossesse est de 1 sur 52.

La plupart de ces décès sont évitables. Le nouvel hôpital compte des salles spécialisées dotées de lits désignés, ainsi que des services pédiatriques, obstétriques et gynécologiques. Le personnel est formé pour offrir des services adaptés aux besoins des femmes.

L’hôpital répond également aux besoins de la population générale, puisqu’il comprend un service d’urgence, un service d’ambulance, une pharmacie ouverte en tout temps, un laboratoire et une banque de sang. Les patients peuvent avoir accès à des spécialistes en santé mentale, des otorhinolaryngologistes, des physiothérapeutes, des ophtalmologistes et des dentistes.       

En captant l’énergie solaire et grâce à des méthodes de construction novatrices, le nouveau bâtiment est d’une grande efficacité énergétique, et il est résistant aux forces sismiques. L’hôpital, conçu pour durer, est un investissement durable dans la santé et le bien-être des Afghans de la région.

Le soutien qu’offre l’AKDN à l’hôpital fait partie d’une série intégrée d’investissements visant à améliorer les soins de santé en Afghanistan et ailleurs en Asie centrale, incluant la formation de professionnels de la santé, comme des sages-femmes et des infirmières, la modernisation de divers établissements de soins, la promotion de saines habitudes de vie et la prévention de la propagation de diverses maladies. Ces initiatives sont étroitement liées au travail de l’AKDN dans les domaines de l’éducation et du développement agricole.

Le Canada et les Canadiens ont contribué de façon importante à cet établissement. Le gouvernement du Canada, par l’entremise d’Affaires mondiales Canada, y a investi 23 millions de dollars. Les citoyens canadiens y ont contribué à hauteur de 4,3 millions de dollars additionnels par le biais de la Marche des partenaires mondiaux et du Golf des partenaires mondiaux. Le gouvernement de la France a également investi 3 millions de dollars dans ce projet.

« Je suis convaincu que, tout comme le Canada, vous croyez tous profondément que l’accès à des soins de santé de qualité pour l’ensemble des citoyens de ce grand pays qu’est l’Afghanistan est l’un des plus importants éléments de base pour bâtir un avenir meilleur », a déclaré Kenneth Neufeld, ambassadeur du Canada en Afghanistan, lors de l’inauguration de l’hôpital, à laquelle étaient conviés des représentants gouvernementaux et dignitaires de l’Afghanistan, du Canada et de la France. 

« Je sais aussi que, tout comme le Canada, vous êtes profondément engagés à vous assurer que soient respectés les droits des femmes et des enfants à un accès égal aux soins de santé. »

La construction du nouvel hôpital est un exemple d’un projet d’immobilisation qui tient compte de la nature complexe du développement. Elle s’appuie sur la longue expérience de prestation de services d’excellence dans un établissement existant, assurant que le contexte régional et les ressources humaines soutiendront les activités à long terme de ce nouveau bâtiment.

Nouvelle référence en matière de qualité de conception et de construction dans un milieu isolé, l’établissement mise sur les fournisseurs et travailleurs locaux et travaille en étroite collaboration avec le gouvernement pour s’assurer de la conformité avec les priorités et les politiques nationales en matière de santé.

« J’ai grand espoir que ce nouvel hôpital, avec ses installations complètes, deviendra un modèle pour d’autres établissements de santé en Afghanistan et qu’il fournira des soins essentiels à la population de Bamiyan et des provinces avoisinantes », a souligné le vice-président Danesh lors de l’inauguration du nouveau complexe.

Avec l’ouverture de cet hôpital, la Fondation Aga Khan du Canada (la Fondation) célèbre sa dernière réalisation dans une longue tradition de soutien canadien en Afghanistan, par l’entremise de son partenariat avec l’AKDN. Ce partenariat a débuté en 1995 et se poursuit à ce jour pour soutenir le développement durable dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, des moyens de subsistance, de la gouvernance et de l’autonomisation des femmes et des filles. 

Pour plus d’information :

  • Visionnez le récit de la toute première journée du département de maternité du nouvel hôpital.
  • Lisez les commentaires de la Princesse Zahra Aga et le communiqué de l’AKDN concernant l’inauguration du nouvel hôpital provincial de Bamiyan.
  • Informez-vous sur les façons dont le Canada et la Fondation Aga Khan du Canada instaurent un système de qualité en matière de santé, d’éducation et d’autonomisation en Asie centrale en visionnant cette série de vidéos.
  • Visionnez cette vidéo pour apprendre comment les investissements en santé pour les femmes, les nouveau-nés et les enfants sont essentiels pour briser le cycle de la pauvreté.
  • Visitez cette page Web pour en apprendre davantage sur le travail que réalise la Fondation en matière de santé pour les femmes et les enfants en Afghanistan.

Soutien financiere :

GAC LOGO FR

Logo AFD 2016

 

Inscrivez-vous à notre liste d’envoi

Recherchez-vous des manières d’en apprendre plus ou de vous impliquer? Inscrivez-vous et restez à l’affût des dernières nouvelles et informations sur le travail de développement mondial de la Fondation.Inscrivez-vous